L’Enceinte Bleue

Le son d’un instrument de musique est intimement lié aux résonances et aux vibrations qu’il émet. Par contre, la fidélité de ce son reproduit par une enceinte acoustique est intimement liée à l’absence de résonances et de vibrations de ses parois, d’une part, et à la cohérence de sa diffusion, d’autre part.

Concept

dsc00063 bisL’Enceinte Bleue a été conçue dans le but de s’affranchir de nombreux problèmes liés aux colorations de coffrets et aux distorsions diverses (haut-parleurs multiples, filtrés et de technologies différentes) : matériau lourd et noble (granit), parois épaisses (30 mm), amortissement optimisé (feutre de laine) et source d’émission ponctuelle sans filtrage.

Le haut-parleur unique de type large bande a été privilégié. Il est capable de reproduire toute la bande audible sans nécessiter de filtre de séparation de fréquences comme l’exige une enceinte multivoies. La membrane a été choisie très légère pour une réponse rapide sur les signaux transitoires qui constituent principalement la musique. Elle est en papier, seul matériau dont la polyvalence et la musicalité restent insurpassées en utilisation large bande, et de grand diamètre pour améliorer le couplage avec l’air et ainsi insuffler plus de matière et plus de présence à la restitution.

Le volume compact de l’Enceinte Bleue reste adapté aux besoins du haut-parleur. L’impasse volontaire sur l’extrême grave préserve en revanche la spontanéité du haut-parleur qui révèle ainsi les moindres subtilités du message musical. De plus les proportions harmonieuses du volume en granit confèrent une esthétique unique et originale à l’Enceinte Bleue qui rompt la frontière entre objet et sculpture.

Construction

dsc00066 bisL’enceinte est entièrement réalisée en granit belge appelé Bleu du Hainaut. Le rapport des dimensions a été calculé de manière à éviter l’apparition de toniques (accumulation de résonances propres au voisinage de certaines fréquences).

La fabrication et l’assemblage à la main sont assurés en France par la société Lith Audio. Les parois épaisses de 30 mm sont découpées dans une même plaque de granit puis chanfreinées à 45° pour être collées bord à bord. Une fois l’enceinte assemblée, les arêtes de coupe finement chanfreinées ne sont plus visibles. Le granit est légèrement poli puis deux couches de cire de finition sont appliquées.

Tout cela paraît simple à priori mais les travaux de coupe, d’assemblage et de collage s’avèrent très compliqués. En effet, du fait du poids élevé du matériau et de sa fragilité aux chocs et aux rayures, chaque manipulation exige beaucoup de précaution durant toute la phase de construction (utilisation d’outillage lourd) qui demande plusieurs jours par paire d’enceintes. Le seul polissage manuel de l’évent constitué de plusieurs tranches de granit collées demande six heures de travail par enceinte.

Chaque caisse vide pèse 80 kg. On imagine aisément que cette masse très inerte crée une référence mécanique ultra stable pour le haut-parleur qui va dès lors pouvoir reproduire des micro détails souvent passés inaperçus avec des enceintes de fabrication traditionnelle.

Comportement du granit en régime dynamique

Les deux graphes Waterfall ci-dessous (à gauche, mesure en champ libre du haut-parleur EMS LB12, à droite mesure à 1 m de l’Enceinte Bleue dans l’axe) montrent le comportement amorphe de la caisse en granit qui ne modifie en rien le signal délivré par le haut-parleur une fois monté dans l’enceinte. Signe de très grande transparence.

 waterfall ems lb12 waterfall enceinte bleue